• VTEM Image Show

    Berneval-le-Grand

    Communauté Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
  • VTEM Image Show

    St-Martin-en-Campagne

    Communauté St-Jacques
  • VTEM Image Show

    Intraville

    Communauté St-Jacques
  • VTEM Image Show

    Biville-sur-Mer

    Communauté St-Jean-Baptiste
  • VTEM Image Show

    Brunville

    Communauté St-Jean-Baptiste
  • VTEM Image Show

    Guilmécourt

    Communauté St-Jean-Baptiste
  • VTEM Image Show

    Penly

    Communauté St-Jean-Baptiste
  • VTEM Image Show

    Envermeu

    Communauté St-Benoît-Joseph Labre
  • VTEM Image Show

    Douvrend

    Communauté St-Benoît-Joseph Labre
  • VTEM Image Show

    Greny

    Communauté St-Fiacre
  • VTEM Image Show

    Bailly-en-Rivière

    Communauté St-Fiacre
  • VTEM Image Show

    Assigny

    Communauté St-Jean-Baptiste
  • VTEM Image Show

    Tourville-la-Chapelle

    Communauté St-Jacques
  • VTEM Image Show

    Glicourt

    Communauté St-Jacques
  • VTEM Image Show

    Sauchay

    Communauté St-Jacques
  • VTEM Image Show

    Derchigny-Graincourt

    Communauté Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
  • VTEM Image Show

    Auquemesnil

    Communauté St-Fiacre
  • VTEM Image Show

    Belleville-sur-Mer

    Communauté Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
  • VTEM Image Show

    Bracquemont

    Communauté Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
  • VTEM Image Show

    St-Quentin-au-Bosc

    Communauté St-Fiacre
  • VTEM Image Show

    Gouchaupré

    Communauté St-Fiacre
  • VTEM Image Show

    Bellengreville

    Communauté St-Benoît-Joseph Labre
  • VTEM Image Show

    St-Ouen-sous-Bailly

    Communauté St-Benoît-Joseph Labre
Confessions

La Confession, ou pénitence, ou réconciliation



Quand se confesser à Notre-Dame du Petit Caux Envermeu ?

Tous les mardis, de 8h à 8h30, à l’église d’Envermeu,

Tous les mercredis, de 8h à 8h30, à l’église d’Envermeu,

Tous les jeudis, de 8h à 8h30, à l’église d’Envermeu,

Tous les vendredis, de 9h à 9h30, à l’église d’Envermeu,

Tous les samedis, de 7h30 à 8h, à l’église d’Envermeu,

Tous les dimanches, de 8h30 à 9h, à l’église où est célébrée la messe de 9h30,

 

 un prêtre vous accueille pour recevoir votre confessions ou simplement vous écouter. D’autres horaires sont aménagés lors de chaque grand temps liturgique, et il est toujours possible de le demander à un prêtre que vous rencontrez.

Qu’est ce que le sacrement de la confession ou de la réconciliation ?


Le sacrement de la réconciliation est le sacrement qui efface les péchés commis après avoir reçu le baptême et nous rends la vie surnaturelle, la vie de Dieu que nous avons perdue par notre péché.

Jésus à institué ce sacrement le soir de sa résurrection en disant aux apôtres (St Jean, XX, 21-23) : « Recevez le saint Esprit, les pêchés seront pardonnés à ceux à qui vous le pardonnerez, ils ne seront pas pardonnés à ceux à qui vous ne les pardonnerez pas ».


L’Église célèbre et accueille la miséricorde de Dieu par ce sacrement. Celui-ci peut se vivre sous deux formes :

Célébrations communautaires : On prépare ensemble cette démarche qui s’accomplit ensuite personnellement. Les célébrations ont lieu lors des temps forts liturgiques : Avent, Carême...


Rencontres individuelles à la paroisse Notre Dame du Petit Caux Envermeu, aux heures indiquées ci-dessus ou à la permanence du prêtre, ou sur rendez-vous, ou sans rendez-vous.

Quels sont les actes qui constituent le signe sacré de la pénitence ?

Les actes qui constituent le signe sacré de la pénitence sont : la contrition (le regret sincère de nos péchés), la confession (dire ses péchés au prêtre qui ne les répétera jamais à personne, même pas à vous !) et l’intention de la réparation et des efforts pour ne plus pécher.

Que faut-il faire pour recevoir la confession dans de bonnes conditions ?

Pour recevoir le sacrement de la réconciliation, il faut :

    • Regretter très sincèrement ses péchés : c’est la contrition

 

    • Examiner sa conscience pour bien dire tous ses péchés

 

    • Accuser très sincèrement et clairement ses péchés au prêtre : c’est la confession

 

    • Accomplir la pénitence imposée par le prêtre-confesseur : c’est la satisfaction sacramentelle qui est un début de la réparation des péchés

 

    • Prendre la résolution de faire effort pour éviter de pécher et les occasions de pécher

 

    • Réparer si possible les torts commis par les péchés et qui sont pardonnés : c’est la réparation. Car un péché pardonné, n’est pas pour autant un péché réparé. On répare, au mieux, les conséquences des péchés par la prière, les sacrifices et l’usage des sacrements reçus dans de bonnes conditions.



Qui peut recevoir la confession ?

Toute personne qui a déjà été baptisée peut et doit le recevoir. Une personne non baptisée peut rencontrer un prêtre, lui parler de sa vie et des fautes qu’elle regrette. Le prêtre peut ainsi lui apporter une lumière sur sa vie et l’aider à se rapprocher de Dieu. Le prêtre ne peut pas lui donner le pardon de ses péchés, car il faut être baptisé pour recevoir un sacrement.

Comment se passe habituellement la confession ?
Le sacrement est donné dans un dialogue de prière entre le prêtre et le pénitent. Le pénitent demande le pardon de Dieu et avoue ses péchés. Le prêtre aide le pénitent à mesurer la grandeur de l’amour de Dieu et de sa miséricorde. Le pénitent dit une prière de "contrition" c’est à dire de repentir. Le prêtre donne "l’absolution", le pardon des péchés, de la part du Seigneur et invite le pénitent à un acte concret ou à une prière manifestant une ferme volonté de vivre le pardon de Dieu.

Qu’apporte la confession ?

La grâce sacramentelle de la réconciliation est une grâce qui nous aide à résister aux tentations, à éviter les occasions du péché et à nous corriger des mauvaises habitudes. Pour cela il faut se confesser souvent. L’Eglise demande au moins une fois par an à l’occasion de la fête de Pâques. Le Pape Jean-Paul II se confessait une fois par semaine.

Eucharistie

Eucharistie

L'Eucharistie


Les horaires de Messe

Pour les messes du Dimanche ou de la semaine, vous pouvez consulter les horaires ici.


Qu’est ce que le sacrement de l’eucharistie ?

Le sacrement de l’eucharistie, c’est tout le trésor spirituel de l’église. Il contient réellement, véritablement et substantiellement le corps, le sang, l’âme et la divinité de Jésus sous les apparences du pain et du vin.

En tant que sacrifice, l’eucharistie est le sacrifice du corps et du sang de Jésus, offerts à nouveau sur l’autel pour la gloire de Dieu et le salut du monde.


En tant que sacrement, l’eucharistie est la nourriture de nos âmes.

Eucharistie vient d'un mot grec qui signifie "action de grâce" : louange, action de grâce rendue à Dieu. On désigne plus particulièrement par ce mot, chez les chrétiens, l'action de grâce de Jésus lors de la Cène, dernier repas de Jésus avec ses disciples. Les chrétiens se réunissent pour célébrer Jésus mort et ressuscité, pour associer à sa vie nouvelle tous ceux qui y communient dans la foi.

L'Eucharistie, troisième sacrement de l'initiation chrétienne, est le seul sacrement accompli par Jésus lui-même. Elle a été instituée lors de la Cène. Ce geste est particulièrement commémoré lors de la célébration du Jeudi saint où le Christ s'offre à son Père.

L'Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C'est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir. L'Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

Que faut-il pour communier dignement ?
Pour communier dignement, il faut être en état de grâce c’est à dire dans l’amitié avec Dieu, ne pas avoir mangé ou bu depuis une heure (sauf pour la prise de médicaments) et avoir le désir de recevoir respectueusement le corps de Jésus.

Qui peut recevoir la communion ?
Toute personne, pleinement incorporée à l’église catholique. Communier est une démarche de foi qui suppose une certaine disposition du cœur et une initiation au mystère eucharistique. Par ailleurs, l’église demande à certaines personnes (divorcés remariés, époux(se) d’un(e) divorcé(e)) de ne pas communier. Dans ces situations douloureuses, adressez-vous à un prêtre lors de sa permanence au secrétariat paroissial, le mardi ou le samedi, de 9h à 12h.
Certains adultes, qui n’ont pas fait leur première communion désirent communier. L’église leur demande de suivre une préparation. Celle-ci appelée le catéchuménat permet de préparer le baptême, la communion ou la confirmation avec un accompagnateur. Pour participer au catéchuménat, adressez-vous à un prêtre.

Les personnes malades ou ne pouvant se déplacer peuvent également recevoir l’Eucharistie à domicile. Pour cela, adressez-vous à un prêtre.

Quel est le sens de la célébration eucharistique?

La consécration à la messe est réelle. Pour les catholiques, le pain et le vin deviennent vraiment le Corps et le Sang du Christ. La messe est offerte à Dieu le Père comme geste d'offrande. L'Eucharistie est une nourriture donnée par Dieu aux hommes afin qu'ils vivent de lui.

Un chrétien doit se préparer à recevoir le Corps du Christ pour la première fois. Ensuite, il est invité à communier à chaque eucharistie, particulièrement le dimanche.

La célébration eucharistique comporte toujours, en une seule et même action : la proclamation de la parole de Dieu, l'offrande du Christ à Dieu le Père - dans laquelle nous sommes invités à nous intégrer - l'action de grâce à Dieu le Père pour tous ses bienfaits, surtout pour le don de son Fils, la consécration du pain et du vin et la participation au repas liturgique par la réception du Corps et du Sang du Seigneur Jésus. Le Christ se donne

Prière du prêtre redisant les paroles du Christ à la Cène.
Louange, action de grâce rendue à Dieu.
Bienveillance de Dieu pour les hommes.

Célébration qui commémore le sacrifice du Christ.
Celui qui veut recevoir le Christ dans la Communion doit se trouver en état de grâce. Celui qui a conscience d'avoir péché gravement ne doit pas communier sans avoir reçu le pardon par le sacrement de la Pénitence.

 

 

Mariage

Le mariage


Le mariage à Notre-Dame du Petit Caux Envermeu 

Il vous est conseillé de vous inscrire entre 8 et 12 mois avant la date prévue pour le mariage.

Horaires de l'accueil : au secrétariat du mardi au vendredi de 14h30 à 17h30 (2 rue du presbytère à Envermeu) ou lors de la permanence du prêtre le mardi ou le samedi, de 9h à 12 h (au même endroit)..
Pour tous renseignements, n'hésitez pas à venir nous rencontrer.

Administratif :
L'extrait intégral d’acte de naissance de chacun des futurs époux de moins de 6 mois sera nécessaire.
Il sera également utile de vous renseigner rapidement sur le lieu et la date du baptême de chacun des fiancés.

Si vous résidez sur le territoire de la paroisse Notre-Dame du Petit Caux Envermeu  et que vous désirez célébrer votre mariage dans une autre paroisse, une autorisation de mariage vous sera délivrée, de même si vous habitez en dehors de la paroisse et que vous souhaitez vous marier ici. La célébration du mariage pourra alors s'effectuer soit dans l’un des villages de la paroisse, soit dans la paroisse que vous aurez choisie.

Qu’est ce que le sacrement du mariage ?


Le mariage entre un homme et une femme baptisés, vivant de la foi chrétienne, est un sacrement s'il est décidé librement, voulu comme unique et définitif, c'est-à-dire jusqu'à la mort, et ouvert à l'accueil des enfants. Le sacrement du mariage donne aux époux la grâce de renforcer et perfectionner leur amour, d'affermir leur unité indissoluble et de se sanctifier dans leur vie familiale.

Le mariage doit être célébré publiquement par l'échange des consentements : l'engagement public et libre des époux l'un envers l'autre. La célébration se fait normalement devant l'assemblée chrétienne, les témoins et le curé, ou un prêtre un diacre, délégués par lui. Le célébrant appelle la bénédiction de Dieu sur les époux et leur foyer.

Le sacrement est un don de Dieu, l'Eglise ne se reconnaît donc pas le pouvoir d'annuler ce don. Quelqu'un qui a réellement reçu le sacrement de mariage ne peut pas se marier une seconde fois après son divorce. S'il le fait, il demeure membre de l'Eglise, puisque le don du baptême ne peut être annulé, mais il entre dans une rupture de vie sacramentelle tant qu'il ne peut pas recourir au sacrement de Pénitence.
(Extrait du petit guide de la Foi Catholique, Mgr André Vingt-trois, Editions Le Sénevé / Cerf)

Les quatre piliers du mariage
Pour vivre pleinement l'amour, l'Église catholique propose quatre piliers :
* la liberté : chacun des fiancés doit être pleinement libre au moment de son engagement,
* la fidélité : ils se promettent fidélité et cette promesse est source de confiance réciproque,

* l'indissolubilité : ils s'engagent pour toute leur vie, car le mariage crée un lien sacré entre les époux.
* la fécondité : ils acceptent d'être ouverts à la vie et d'accueillir avec amour les enfants qu'ils mettront au monde.

Comment se célèbre le mariage ?
La célébration est publique, en présence du prêtre (ou du témoin qualifié de l’église) et des autres témoins. Après un mot d’accueil du célébrant, c’est " la liturgie de la parole" : lecture d’un texte de la Bible, suivi d’un psaume, de la lecture de l’évangile et de l’homélie. Puis c’est l’échange des consentements par les fiancés devant les témoins.

Les consentements sont suivis par la bénédiction et le don mutuel des alliances et souvent par une prière des époux.
S’il n’y a pas de messe, l’assemblée récite le Notre Père. Le célébrant donne ensuite la bénédiction nuptiale. Enfin, des membres de l’assemblée lisent une prière universelle préparée par les époux. La cérémonie se termine par une bénédiction finale et la signature des registres.


Si la célébration comporte la messe, après l’échange des alliances et la prière des époux, on lit immédiatement la prière universelle. Puis c’est la " liturgie eucharistique" au court de laquelle le célébrant donne la bénédiction nuptiale juste après le Notre père. La cérémonie se termine par la bénédiction finale et la signature des registres.

Qu’apporte le mariage ?

Le sacrement du mariage crée entre les époux un lien perpétuel et exclusif. Dieu lui-même ratifie le consentement des époux. Ainsi, le mariage conclu et consommé entre baptisés ne peut jamais être dissous. D’autre part, le sacrement donne aux époux la grâce nécessaire pour parvenir à la sainteté dans la vie conjugale, et dans l’accueil responsable et l’éducation des enfants.

Déroulement du mariage

Liste des chants de mariage

Liste des lectures de célébration de mariage

 

Confirmation

La confirmation



* Comment se préparer au sacrement de la confirmation ?

* Qu’est ce que le sacrement de la confirmation ?


Comment se préparer au sacrement de la confirmation?
Pour ceux ayant déjà reçu une formation chrétienne mais n’ayant encore été confirmés, une préparation plus brève que le catéchuménat est proposée. Venez en parler lors de la permanence du prêtre au secrétariat (2 rue du presbytère à Envermeu), le mardi ou le samedi, de 9h à 12 h, ou à n’importe quel moment en s’adressant à lui directement. Les collégiens ou lycéens qui le désirent peuvent préparer ce sacrement à l’aumônerie : le 2e samedi du mois, après la messe des familles, dans les salles paroissiales d’Envermeu, de 20h à 22h30. Les adultes préparent la confirmation avec le groupe catéchuménal. Ce groupe rassemble les adultes des paroisses de Neuville les Dieppe et d’Envermeu qui se préparent à un ou plusieurs sacrements (Baptême, 1ere Communion, Confirmation), inscriptions auprès du curé.

Qu’est ce que le sacrement de la confirmation?

"La confirmation accomplit le don du Baptême. C'est le sacrement qui donne l'Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans notre vie d'enfant de Dieu, nous unir plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien à l'Église, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par nos paroles et nos actions.

Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque ineffaçable. Ce sacrement ne peut donc être reçu qu'une seule fois.

Qui peut recevoir la confirmation?

Toute personne qui a déjà été baptisée peut et doit le recevoir, et cela une seule fois. Il est toujours possible d’être confirmé à l’âge adulte.


Pour recevoir le sacrement de la confirmation, adressez-vous à un prêtre lors de sa permanence au secrétariat (2 rue du presbytère à Envermeu), le mardi ou le samedi, de 9h à 12 h, ou à n’importe quel moment en s’adressant à lui directement..

Quand recevoir la confirmation?

En France, la confirmation est généralement donnée à l’adolescence. Certains catholiques bien que catéchisés et même pratiquants n’ont pas reçu ce sacrement pour des raisons variées.
En effet, ce sacrement est nécessaire pour vivre une vie chrétienne authentique, car la force de l’Esprit est indispensable pour vivre en vrai témoin du Christ. C’est un manque important de ne pas avoir reçu tous les dons de l’esprit.

De plus, il y a des cas ou la confirmation est obligatoire comme pour la mission de parrain ou marraine de baptême et de confirmation. L’église demande aussi que l’on n’admette pas au mariage des fiancés non confirmés sauf «s’il existe un grave inconvénient».

Qu’est ce que la confirmation apporte de plus que le baptême?

Nous recevons l’Esprit saint à la fois au baptême et à la confirmation. Au baptême, qui est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne, l’Esprit nous rend enfant de Dieu. A la confirmation, qui est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelle (comme l’enseigne Saint Thomas d’Aquin), l’Esprit nous confère une mission. Ainsi, la confirmation perfectionne la grâce du baptême. Il nous aide à nous battre contre les tentations du péché, à devenir meilleur et à devenir des apôtres.

En Orient, il est donné aux petits enfants immédiatement après le Baptême. Dans l'Église latine, celle à laquelle nous appartenons, on le donne après l'âge de raison. C'est normalement l'évêque qui célèbre ce sacrement. Il manifeste ainsi le lien avec le don de l'Esprit aux apôtres le jour de la Pentecôte et la place des confirmés dans la communion de l'Église.

On reçoit la confirmation par l'imposition des mains et l'onction avec le saint chrême. Ainsi, les chrétiens participent davantage à la mission de Jésus-Christ et reçoivent la plénitude des dons de l'Esprit Saint."

Ordination

L'ordination



Qu’est ce que le sacrement de l’ordre ?

Le sacrement de l’ordre est le sacrement qui donne la plénitude du Saint-Esprit et fait d’un homme le représentant du Christ, pour offrir à Dieu le sacrifice de Jésus et sanctifier ses frères.
Le sacrement de l’ordre comporte trois degrés : le diaconat, le presbytérat et l’épiscopat qui concernent l’ordination des diacres, des prêtres et des évêques. Les prêtres sont institués pour être collaborateurs des évêques, associés à eux dans la fonction sacerdotale au service du peuple de Dieu.

Pour comprendre le sacrement de l’ordre, il faut le situer par rapport au sacrement de baptême. Grâce au Baptême, tous les baptisés participent au Sacerdoce du Christ. Cette participation s’appelle "sacerdoce commun des fidèles". En effet, comme le dit St Pierre, toute l’église est un peuple de prêtres, un peuple sacerdotal.(1 Pierre 2,5.9)
Ceux qui reçoivent le Sacrement de l’Ordre sont consacrés pour être, au nom du Christ, les pasteurs de l’église. Le sacerdoce ministériel diffère du sacerdoce commun des fidèles, parce qu’il confère un caractère, une mission dans l’église et un pouvoir pour remplir cette mission. Les ministres ordonnés exercent leur service auprès du Peuple de Dieu par l’enseignement, le culte divin et la direction pastorale de la communauté

Comment se déroule une cérémonie d’ordination d’un prêtre ?

La cérémonie d’ordination d’un prêtre se déroule de la manière suivante :


.Présentation et appel des candidats

Les futurs prêtres sont présentés par le responsable des vocations et par le supérieur du séminaire. L’évêque les appelle et ils répondent "Me voici"


.Liturgie de la Parole : lectures et homélie de l’évêque

.L’ordination proprement dite
Après un dialogue entre l’évêque et chaque ordinand et sa promesse d’obéissance à l’évêque, on chante la litanie des saints pendant laquelle les ordinands sont prosternés face contre terre devant l’autel. Puis c’est l’imposition des mains, signe du don de l’Esprit. L’évêque et les prêtres viennent successivement imposer les mains aux ordinants. Enfin la prière de l’ordination est dite par l’évêque, tous les prêtres levant la main pendant ce temps


.Les rites complémentaires
L’ordination est suivie des rites complémentaires. Chaque ordinand reçoit les vêtements sacerdotaux (l’étole et la chasuble). L’évêque lui fait une onction de Saint Chrême sur la paume des mains, lui remet la patène et le calice et lui donne le baiser de paix qu’il transmet à tous les prêtres


.Les nouveaux prêtres concélèbrent la messe


Qui peut être ordonné ?

Tout baptisé de sexe masculin peut recevoir validement le sacrement de l’ordre. L’église se reconnaît liée par ce choix fait par le Seigneur lui-même. Personne ne peut exiger de recevoir le sacrement de l’ordre, mais il revient à l’autorité de l’église de considérer l’aptitude des candidats.


Quels sont les effets de l’ordination ?

Ce sacrement donne une effusion particulière de l’Esprit Saint. L’ordination confère un caractère spirituel indélébile, c’est pourquoi il ne peut être répété ni conféré pour un temps limité. Le nouveau prêtre entre aussi dans le "presbyterium" qui est la communauté des prêtres d’un diocèse unis à leur évêque.



Baptême

Le baptême à la paroisse pour les petits enfants
Nous vous invitons à le préparer en trois étapes

1. Votre première démarche sera de venir faire une demande de baptême auprès du secrétariat du mardi au vendredi de 14h30 à 17h30 (2 rue du presbytère à Envermeu - 02 35 85 71 27) ou lors de la permanence du prêtre le mardi ou le samedi, de 9h à 12 h (au même endroit). Il est utile de se présenter environ 3 mois avant la date envisagée pour la cérémonie. Vous prendrez date pour les deux autres réunions et remplirez le dossier administratif.

2. Venez participer à une réunion pour réfléchir avec d’autres parents sur toutes les questions relatives au baptême.

Assistent à cette réunion : des membres de l’équipe de préparation au baptême, le/les parents des futurs baptisés et si ils le désirent leurs parrains et marraines. La réunion a lieu à Saint Martin en Campagne, à Belleville sur mer ou à Assigny de 20h30 à 22h.

3. Préparez la cérémonie et osez découvrez la grandeur de la foi du sacrement du baptême lors de la réunion "Dieu, la foi et moi", proposée 14 vendredis dans l'année avec le prêtre à l'église d'Envermeu, de 20h30à 22h. Vous prendrez aussi conscience de l’engagement que prennent les parents, parrain et marraine avec le baptême.

 

Notez: les baptêmes d'enfants ont lieu habituellement

les 1ers et 3e samedis du mois à Envermeu à 16h, si il n'y a pas de mariage ce jour-là, à 11h sinon;

les 2e et 4e dimanches du mois à 12h après la messe, là où a lieu la messe de 11h (infos sur l'agenda ou sur le Journal échanges)


Le Baptême des Adultes

* Comment se préparer au sacrement du baptême ?
* Qu’apporte la préparation au sacrement du baptême ?
* Comment s’inscrire au catéchuménat à Notre-Dame du Petit Caux Envermeu ?


La préparation comporte plusieurs points forts : l’accueil de la parole de Dieu, la prière personnelle et communautaire. Elle conduit à la conversion c’est à dire à changer sa vie pour vivre en chrétien. Cette démarche ne se fait pas seul, elle est soutenue d’abord par un "accompagnateur" que l’on rencontre régulièrement. Celui-ci apporte au catéchumène une catéchèse, une réflexion doctrinale, un partage de vie et un lien avec la communauté chrétienne. Elle est soutenue aussi par la participation à un groupe catéchuménal composé des catéchumènes et des accompagnateurs. Ce groupe est un lieu de partage de la parole de Dieu, un temps d’expression libre. C’est aussi un moyen de trouver sa place et de s’enraciner dans l’Église. Ce groupe rassemble les adultes des paroisses de Neuville les Dieppe et d’Envermeu qui se préparent à un ou plusieurs sacrements (Baptême, 1ere Communion, Confirmation).

Comment s’inscrire au catéchuménat à Notre-Dame du Petit Caux Envermeu ?

Vous pouvez venir faire une demande de baptême lors de la permanence d’un prêtre au secrétariat (2 rue du presbytère à Envermeu), le mardi ou le samedi, de 9h à 12 h, ou à n’importe quel moment en s’adressant à lui directement.

Qu’est ce que le sacrement du baptême ?
Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise: baptiser signifie « plonger », « immerger ». La plongée dans l'eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une « nouvelle créature »

Les grands événements de l'histoire de l'Alliance de Dieu avec l'humanité, rappelés dans la célébration de la nuit de Pâques (Vigile Pascale) annonçaient déjà le Baptême. Par exemple, la traversée de la mer Rouge, véritable libération d'Israël de l'esclavage en Égypte, annonce la libération du péché par le Baptême. Par sa Pâque, sa mort et sa Résurrection, le Christ a ouvert à tous les hommes les sources de la vie éternelle.

Le Baptême se donne donc en plongeant le catéchumène dans l'eau, ou en lui versant de l'eau sur la tête, en invoquant la Sainte Trinité: Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

Qu'apporte le Baptême?
Le don du Baptême, la grâce baptismale, comporte: le pardon des péchés, la naissance à la vie de fils adoptif du Père, membre du Christ, temple du Saint-Esprit.

Le baptisé est incorporé à l'Église et participe à la mission du Christ. Le Baptême imprime dans le baptisé un signe ineffaçable, la marque du Seigneur qui le consacre comme disciple du Christ. On ne peut donc être baptisé qu'une seule fois.

Le Baptême est le sacrement de la foi en Dieu- Trinité. La foi nécessaire pour le Baptême n'est pas une foi mûre et parfaite, mais un début appelé à se développer dans l’Eglise. La foi grandit encore après le Baptême. C'est pourquoi chaque année l'Église célèbre, dans la Vigile Pascale, le renouvellement de la « Profession de Foi » du Baptême.

Ceux qui subissent la mort à cause de la foi sont certainement sauvés même s'ils n'ont pas encore reçu le Baptême.
Depuis les temps les plus anciens, le Baptême est donné aux petits enfants, car il est une grâce et un don de Dieu et ne suppose donc pas que ceux qui le reçoivent le méritent. Ces petits enfants sont baptisés dans la foi de l'Église. Par le Baptême, ils accèdent à la vraie liberté. En cas de nécessité urgente, toute personne peut baptiser, pourvu qu'elle ait l'intention de faire ce que fait l'Église.

Déroulement du baptême

Liste des chants de Baptême

Liste des lectures de célébration de Baptême